fr

OKR et alignement organisationnel à l’heure du télétravail, par Margo Visitacion (Forrester)

Lisez cet article en anglais, allemand, portugais, espagnol ou japonais.

Note de l’éditeur : cet article a été rédigé par Margo Visitacion, vice-présidente et analyste en chef de Forrester Research.

Tandis que les entreprises du monde entier s’habituent encore au travail à distance, nombre d’entre elles revoient leurs objectifs organisationnels pour assurer la coordination entre les différents lieux de travail et équipes. À la suite d’un récent webinaire consacré à la mise en œuvre et l’adoption des OKR, nous nous sommes entretenus avec Margo Visitacion, vice-présidente et analyste en chef de Forrester Research, au sujet de la façon dont les entreprises peuvent définir et atteindre leurs objectifs les plus importants.

Quels sont les défis posés par la mise en œuvre des OKR, et les éléments à prendre compte par les organisations lors de l’implémentation de cette structure ?

Le premier défi relève avant tout de la conduite du changement. Il s’agit de mettre tout le monde sur la même longueur d’onde au regard de la structure OKR et de la façon dont elle s’applique à chacun, vis-à-vis de son rôle et de ses responsabilités. Tout cela exige un effort particulier tant au niveau des informations à fournir que de la formation à dispenser, sans compter la nécessité de tenir compte des retours tout au long de la mise en œuvre.

Ensuite, il advient de comprendre les relations entre résultats clés et objectifs. Lorsque celles-ci ne sont pas clairement exprimées, elles peuvent prêter à confusion. Plusieurs discussions approfondies au sein de l’organisation seront nécessaires pour y parvenir.

Troisièmement : leur donner vie. Les OKR doivent faire l’objet de discussions et être mesurés régulièrement, selon une fréquence convenue à l’avance. Hors de question de les écrire sur papier, puis de les ranger dans un tiroir. C’est pourquoi il est absolument nécessaire de disposer d’un ensemble d’outils appropriés qui les rende visibles et les intègre à vos activités quotidiennes.

Pourquoi relier les OKR/objectifs à vos activités et comment s’y prendre ?

Première raison, la concentration. Les équipes qui ont accès à des objectifs clairs et précis, ainsi qu’à des résultats clés indiquant une base de référence et une valeur cible, travaillent en toute transparence. Elles sont donc mieux à même de définir les activités à mener qui sont en lien avec un objectif mesurable, et d’écarter des activités inutiles qui pourraient détourner leur attention d’un travail plus important.

En second lieu, cela ouvre la voie à une mesure claire de la progression et permet de déterminer s’il est nécessaire ou non de revoir la priorité des différentes activités.

Aujourd’hui, quelles sont les tendances et défis commerciaux auxquels sont confronté les chefs d’entreprise en matière de gestion des objectifs ? Comment les OKR peuvent-ils contribuer à la résilience et à la continuité des activités de l’entreprise ?

Ils cherchent avant tout à obtenir le meilleur retour sur investissement. En ces temps difficiles, les dirigeants doivent orienter du mieux possible leurs employés afin de maintenir un niveau élevé de productivité et de motivation. Les OKR offrent la transparence et les directives nécessaires pour focaliser les discussions sur ce qui doit permettre à l’entreprise d’avancer.

Quels seraient vos conseils pour établir des objectifs dans un environnement de travail à distance ? À quoi s’attendre et quelles sont les différences en matière de mode opératoire ? En tant que dirigeant, quels outils utiliser pour définir des objectifs dans une telle situation ?

Il faut utiliser la technologie à bon escient : mettez en place un espace de travail qui encourage les contributions collaboratives, clarifiant ainsi les buts et objectifs. Vous aurez plus de facilité à obtenir des résultats clés quantifiables. La technologie peut servir à planifier l’exercice dans le temps, de manière à ce que chacun reste concentré sur son travail et ait une parfaite connaissance de son rôle et de ses responsabilités.

Commencez par lier les OKR aux initiatives. C’est un bon moyen de renforcer la collaboration entre les équipes. La transparence inhérente aux OKR favorise des échanges productifs, même à distance.

Envie d’en apprendre davantage sur la mise en œuvre des OKR ? Téléchargez le guide Asana des OKR

Would you recommend this article? Yes / No